Musique Improvisée

Vous pouvez télécharger depuis notre site – voir dans le menu « DOMINIQUE LOUP MUSIC » de la musique improvisée pour piano (ESQUISSES) et ceci dans tous les styles, classique y compris. A part quelques pièces qui reprennent des thèmes connus avec une suite de variations, toutes les autres sont originales. Toutes ressemblance avec des morceaux existants ne serait que coïncidence fortuite.

Pourquoi de la musique dite « classique » improvisée ? Pour plusieurs raisons, dont voici les principales :

  • L’improvisation en jazz est courante mais par contre, presque inexistante en classique… !? En considérant l’apport de l’improvisation du Jazz au point de vue richesse musicale, on peut se demander pourquoi cela n’a pas été l’une des matières principales dans l’enseignement classique, dont les traditions séculaires et sacrées auraient au moins dû se remettre en cause et évoluer dès l’apparition de ce nouveau style musical au début du 20ème siècle. Ceci d’autant plus que presque tous les grands compositeurs classiques, notamment Liszt et Chopin, étaient reconnu pour leur incroyable talent d’improvisateurs.

  • Augmentation du répertoire. En effet, le nombre de morceaux classiques disponibles à l’écoute est limité… A force d’entendre à longueur d’année toujours les mêmes morceaux, plus particulièrement une centaine de « tubes » avec le n…ème enregistrement du n…ème interprète (!) le plaisir et l’émotion musicale diminuent progressivement. Et ce n’est pas les quelques créations de musique moderne dissonantes, dodécaphoniques et/ou atonales qui vont arranger les choses… Voilà l’une des principales causes du désintérêt croissant du public pour la musique classique.

  • L’improvisation permet également d’affiner considérablement sa technique et surtout sa sensibilité musicale. L’apprentissage classique du piano principalement « tue » l’expressivité du musicien, car la part consacrée au déchiffrage et à la mise au point des pièces musicales est trop important par rapport à celui consacré à la qualité de l’interprétation. De plus, à force d’écouter et de jouer 10, 20, 100, 1000…!? fois le même morceau – connu… la sensibilité de l’interprète pour cette pièce ne peut que s’en trouvée altérée !

 Même si vous ne possédez pas de don spécial au départ – il est vrai que certains surdoués entendent un morceau et le joue immédiatement à la note près sur le clavier… improviser est à la portée de tout un chacun.

Bien-sûr, les résultats des débuts seront modestes. C’est comme un peintre qui veut dessiner un portrait : Après le 100ème, 1000ème 10.000…ème portraits, la ressemblance entre ce que vous voyez et ce que vous transcrivez réellement sur le papier commencera forcément à devenir de qualité.

Pour la musique, c’est la même chose ! Après un nombre d’heures suffisant passé à improviser, ce que vous ressentez et « entendez » dans votre tête passe dans vos doigts et se transmet sur l’instrument de manière de plus en plus nette.

En cliquant sur le menu « DOMINIQUE LOUP MUSIC » vous trouverez 25 esquisses en libre téléchargement, pièces musicales qui sont toutes des improvisations live, c’est-à-dire : une prise de son, sans préparation, sans retouches.

Vous pourrez ainsi vous rendre compte du résultat que l’on peut obtenir après avoir passé environ 10.000 heures au clavier à improviser…